Les dons ramassés lors de mon jubilée m'ont étonnés, mais j'en suis fier

„Ce que le MWI fait, est un exemple d'aide durable. Si la fête de mon jubilee de diamants peut y contribuer, tant mieux!“

Monsignore Mensing

Il doit y avoir un chemin vers la paix et la réconciliation.

Fr. Celso Larracas ofm, Libyen

Fr. Larracas

La vie très inhabituelle de Celso Larracas commence dans un petit village aux Philippines. Déjà à treize ans, il doit travailler dur afin de compléter le revenu de la pauvre petite famille. Malgré cela, il reçoit un bon certificat de fin d'études de l'école et poursuit ensuite une formation d'ingénieur civil.

En 1990, il reçoit le message que les Franciscains en Thaïlande étaient à la recherche d'un bénévole, qui les soutiendrait à la construction d'un nouveau centre de prière. Celso Larracas obtient le poste - cette année en Thaïlande changera sa vie: il était profondément impressionné par la spiritualité et la vie des Franciscains.

Quand il retourne aux Philippines, il rejoint l'Ordre des Franciscains et en 1995, il présente sa profession à Manille. Puis, pendant huit ans il travaille dans les communautés urbaines pauvres à Manille et dans la pastorale des populations autochtones.

En 2003, il est envoyé à la Libye. La population est à près de 100 pour cent des musulmans. Là-bas, il a pris soin des quelques chrétiens qui viennent principalement de l'Afrique subsaharienne et qui vivent en tant que travailleurs dans les champs de pétrole ou dans le désert. Lors des visites régulières, il leur a offert des services spirituels et pastoraux. De plus, il s'est occupé des étudiants et des réfugiées dans cette même région.

Après que le dictateur Mouammar Kadhafi ait été renversé, la situation devenait de plus en plus menaçante et déroutante.

De l'année 2014 il se souvient avec frayeur: il a été menacé par un fusil quand sa voiture lui a été volée, il était appelé à descendre d'un bus à un point de contrôle dans le sud du pays et a dû passer des heures de peur dans une cellule obscure, dans un endroit appelé Sabha il a été enlevé et presque tué.

Maintenant, il a terminé les études islamiques et arabes à PISAI, à Rome et il travaille maintenant en tant que médiateur entre les religions. P. Celso espère qu'il va trouver les voies et moyens de surmonter les obstacles et de parvenir à la paix et à la réconciliation. 

Sa vie - en chiffres

  • Né le 9.1.1963 à Mogpog, Philippines
  • 1988: formation en Ingénieur Civil
  • 1991: il entre dans l'ordre des Franciscains
  • 07.09.2000: il est ordonné prêtre
  • Depuis 30.11.2003: Missionnaire à Tripolis, Libyen
  • Depuis 2014: études Islamiques et Arabes à Rome