Les dons ramassés lors de mon jubilée m'ont étonnés, mais j'en suis fier

„Ce que le MWI fait, est un exemple d'aide durable. Si la fête de mon jubilee de diamants peut y contribuer, tant mieux!“

Monsignore Mensing

Développer l'église et la foi est un devoir important. Mon doctorat, que je pouvais poursuivre grâce au MWI, est une bonne base pour mon activité réussie. 

Evêque Vincent Ri Pyung-ho (ancien boursier)

Evêque Vincent Ri Pyung-ho | Corée du Sud

L'évêque Vincent Ri Pyung-ho du diocèse Jeonju (Chonju, Jeon Ju) en Corée du Sud est né en 1941 à Wanju et a été sacré prêtre en 1969. De 1978 jusqu'à 1982 il a gradué en théologie à Paris avec une bourse du MWI.  En 1990, il a été sacré évêque du diocèse Jeonju.

Le nombre de prêtres de son diocèse a augmenté de façon continue durant les 21 ans de sa fonction, de même le nombre des catholiques, qui depuis le début de son activité a progressé de deux tiers jusqu'à  environ 180.000.

Cela est due entre autre au fait que l'évêque est proche des ses croyants de son diocèse, de leurs problèmes et de leurs besoins. Ainsi, il a ouvert en 2011 un centre pour les femmes en besoin avec un numéro d'urgences, dont le gouvernement de province a transmis la responsabilité au diocèse. „L'église veut encourager et soutenir des institutions comme celle-ci, parce que c'est la qu'on essaie de calmer la souffrance, de rétablir la dignité humaine et de aider les hommes à pouvoir vivre une vie convenable“, selon l'évêque Vincent.

Durant une conférence concernant le renouvellement charismatique en Corée, l'évêque a proposé aux participants de se bénir mutuellement dans le familles par exemple en posant les mains et par une prière en commun. Par ses propres expériences, l'évêque Vincent sait que ces bénissements soient curatifs.