Testament

Chaque jour est un cadeau de dieu. Tout de même, le temps arrive que nous nous rendons compte que tout sur terre est éphémère et cela devient une prise de conscience personnelle: Je suis éphémère. Mais, qu'arrivera aux valeurs et aux choses qui me sont importantes jusqu'à aujourd'hui?

Souvent, nous repoussons cette question à plus tard et nous oublions de démarrer avec les premiers pas.

L'Institut de Missiologie Missio e.V. veut vous encourager à prendre la chance de consigner par écrit votre dernière volonté. 

Si l'idée de soutenir des bourses de théologiens surdoués et de futurs leaders en Afrique, Asie et en Océanie vous tient à cœur, nous vous invitons à demander des informations concernant votre disposition testamentaire.

Notre ouvrage "lettres au futur" (seulement paru en Allemand) donne beaucoup de réponses et vous montre comment c'est facile d'écrire une lettre au futur s'occupant de sa dernière volonté. Comme il s'agit d'aspects sensibles et personnels, l'Institut de Missiologie Missio e.V. vous propose en coopération avec missio Aachen e.V. des rencontres personnelles pour la disposition testamentaire. En bas, vous trouvez les coordonnées de Marion Havenith. Elle se tient à votre disposition pour donner des renseignements pour les tournures individuelles et les conditions. Si vous le souhaitez, elle vient même vous rendre visite chez vous.

Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur missio-hilft.de/testament (seulement en Allemand).

Contact

Marion Havenith
Communication donateurs / Département Legs

Goethestraße 43
52064 Aix-la-Chapelle (Allemagne)
téléphone: +49 241 7507-264
fax: +49 241 7507-61-264
e-mail: m.havenith@(--remove this spamprotection--)missio.de 

Partager la joie

Père Günter Ludwig

"J'ai célébré mon anniversaire d'or en tant que prêtre avec un pèlerinage de trois jours à pied avec mon ancienne paroisse et avec une grand-messe. Là, je regarde en arrière avec gratitude en priant pour les boursiers du MWI et leur chemin avec leurs communautés. En faveur d'un don pour les boursiers, j'ai renoncé aux cadeaux et je veux ainsi exprimer la solidarité spirituelle et matérielle de l'église jeune dans le Sud."

Père Günther Ludwig